Bruno Dumézil – Les barbares.

Bruno Dumézil

Bruno Dumézil est un historien spécialiste du haut Moyen-Âge.
C’est un ancien élève de l’École normale supérieure (promotion 1996 Lettres), agrégé d’histoire et maître de conférence en histoire médiévale.
En 2003, il soutient une thèse de doctorat sur le thème Conversion et liberté dans les royaumes barbares : Ve –VIIIe siècles sous la direction de Michel Rouche.

Cycle de conférences et interventions


Les invasions barbares

Conférence de Bruno Dumézil, Maître de conférences à l’université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense. Aix-en-Provence, février 2015


Les invasions barbares : mythe ou réalité ?

Depuis trois décennies, le « barbare » a fait l’objet d’un intérêt accru. L’étude des civilisations se focalisait jusqu’ici sur les espaces plus documentés par les sources écrites, mais une attention nouvelle est désormais accordée aux mondes jugés extérieurs, aux zones de contact, aux pratiques d’échanges et aux formes de la représentation mutuelle.
Le barbare apparaît aujourd’hui moins comme l’ennemi irréductible du « civilisé » que comme un autre, que l’on doit construire par des dispositifs multiples et qui s’avère nécessaire pour se définir soi-même.


Les barbares: l’altérité nécessaire ?

Grande conférence de la Maison de l’histoire donnée par Bruno Dumézil, professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, le 9 novembre 2017.
D’Hérodote à Game of Thrones, le barbare constitue un motif majeur de la culture occidentale. Aussi lourdement armé qu’il est légèrement vêtu, il incarne tantôt le mal venu de l’étranger, tantôt la pureté de la nature. Figure de l’autre, de ce que l’on n’est pas et qui pourtant fascine, il sert surtout à définir ce que l’on appelle la civilisation.


Conférence donnée par Bruno Dumézil en mars 2015 à Aix-en-Provence.

Les wizigoths

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *